Blog Vivacadémie

Digitalisation du secteur, évolutions marketing… L’actualité digitale automobile est dense. Pour vous repérer dans ce flot d’informations, Vivacadémie sélectionne pour vous l’essentiel de l’actu de la semaine du 6 janvier 2020.

L’actualité digitale automobile de la semaine du 6 janvier

1# Vivocaz à la conquête des distributeurs automobiles

application-vivocaz-voiture-occasion-dossier-digital-300x156

La start-up Vivocaz, détentrice de 6000 comptes utilisateurs de son application mobile, élargit son périmètre aux professionnels de la distribution automobile.

La solution, créée par Jean-Charles Roy, ancien professionnel de l’automobile, est présentée comme le dossier digital du véhicule. Vivocaz permet de visualiser en une application mobile unique toutes les informations liées au véhicule. On y retrouve l’historique (carte grise, assurance, factures…), le coût réel du véhicule et l’estimation du prix de revente. Pour cela, l’application réunit les informations d’Histovec et d’autres partenaires comme Vroomly, WeProov, CapCar ou encore PayCar.

Trois négociants travaillent actuellement avec Vivocaz en proposant le dossier digital à leurs clients. La start-up souhaite désormais proposer sa solution auprès des professionnels de la distribution automobile afin de les aider dans la gestion de leur flotte. Des négociations sont d’ailleurs en cours avec des concessionnaires et groupes de distribution automobile.

2# Citroën : Lancement officiel de son service après-vente 24/7

borne_apres_vente_citroen_24_7-1-300x200

Après un essai concluant sur les sites de Massy et Marseille, Citroën a annoncé la démocratisation de ses bornes d’après-vente 24/7 à l’international.

Le service, conçu dans le cadre du Business Lab de PSA, permet au client qui souhaite effectuer un entretien de déposer et récupérer son véhicule en dehors des horaires d’ouverture du point de vente, le tout sans interaction humaine.

Pour cela, l’automobiliste prend rendez-vous sur le site web et dépose les clés et la carte grise de son véhicule dans une borne. Dès l’opération de maintenance terminée, le client effectue le paiement en ligne. Il reçoit ensuite un SMS lui indiquant qu’il peut récupérer son véhicule et ses papiers sur un parking dédié.

Le service s’étend également au programme de location Citroën Rent&Smile et aux véhicules de remplacement.

Le dispositif a été testé par plus de 900 clients. Le service a été utilisé dans 70% des cas en dehors des horaires d’ouverture des points de vente. L’indice de satisfaction, quant à lui, est de 4.8/5. Citroën entend étendre son programme à une centaine de concessions à l’international avant la fin d’année, dont 50 dans le premier semestre.

3# Les voitures connectées de plus en plus piratées

tableau-de-bord-voiture-connectee-300x200
vehicle and graphical user interface(GUI). intelligent car,car system control pushing panel button screen modern design Internet of Things(IOT),Transportation,technology and vehicle concept

Si les véhicules connectés augmentent la sécurité routière en diminuant les défaillances des conducteurs, le piratage à distance augmente.

Le digital s’invite à bord des véhicules : des dizaines de processeurs et de multiples applications connectées à l’ordinateur de bord. Les hackers peuvent ainsi prendre le contrôle du véhicule en activant ou en désactivant les commandes à distance, ou encore dérober des données personnelles.

La société Upstream a d’ailleurs recensé plus de 150 incidents en 2019, soit deux fois plus qu’en 2018. Avec plus de 775 millions de véhicules connectés d’ici 2023, le phénomène fait partie des préoccupations des autorités de cybersécurité automobile.

Plus de la moitié des piratages auraient été malveillants, avec un verrouillage à distance des véhicules dans la majorité des cas. Toutefois, la croissance des connexions aux clouds et aux applications mobiles est une fraude qui ne doit pas être négligée.

La plupart des constructeurs font d’ailleurs appel à des « white hackers » afin de détecter les anomalies et se prémunir de potentiels piratages de leurs véhicules.

4# Facebook : une nouvelle version desktop en test

presentation-Facebook-5-300x176

Quelques utilisateurs testent actuellement la nouvelle version de Facebook, qui devrait paraître au printemps prochain.

En se dotant d’un design plus épuré, blanc et arrondi, la nouvelle version se rapproche de l’univers graphique de Messenger.

Si l’objectif premier de cette refonte était de fluidifier l’expérience utilisateur, Facebook a toutefois ajouté quelques nouvelles fonctionnalités. Ainsi, la prochaine version intégrera une application de rencontre ou encore la rencontre d’amis par centres d’intérêts.

La polémique est d’ores et déjà lancée sur les réseaux : Facebook espère-t-il effacer ses derniers déboires avec cette nouvelle version ?

Retrouvez l’actualité digitale automobile des semaines précédentes sur notre blog vivacademie.fr.