Blog Vivacadémie

Le bilan de la crise COVID-19 à ce stade est pénible pour les distributeurs automobiles. De fait, la fermeture des concessions durant la période de confinement a engendré l’effondrement des ventes automobiles françaises : -72% en mars et -88.8% en avril dernier. À l’heure du déconfinement, les initiatives du secteur automobile ne manquent pas pour relancer la vente automobile.

relancer la vente automobile

Informer et rassurer les clients

Sur les recommandations du Ministère du Travail, les professionnels de l’automobile ont pris de nombreuses mesures visant à assurer la sécurité des salariés et du public. Et l’ensemble du secteur l’a bien compris, il faut maintenant informer et rassurer les clients sur les conditions sanitaires. Et pourquoi pas en faire un atout…

Désormais, la majorité des distributeurs dédient un espace sur leur site web détaillant les dispositifs sanitaires mis en place dans leurs points de vente, à l’instar du groupe Lempereur, qui affiche même des vidéos de mise en situation.

Autre exemple : celui du groupe Chopard qui délivre des messages optimistes au travers de marquages au sol de distanciation sociale aux tons colorés et au ton positifs. « Souriez avec nous… », « Ça roule… », « La route ensemble… »

L’infomédiaire La Centrale joue aussi la carte de la réassurance en proposant sur son interface un nouveau filtre sur les dispositifs sanitaires pris par les vendeurs professionnels (point de vente aménagé, livraison ou essai à domicile…). La plateforme y voit l’occasion de montrer aux vendeurs professionnels que l’exposition des mesures prises peut être un véritable avantage concurrentiel.

De même, la plateforme FidCar intègre une nouvelle fonctionnalité « Mesures sanitaires » dans ses avis clients. Pour les professionnels ayant mis en place des dispositifs, c’est l’occasion de se mettre en avant sur les différents supports numériques, sachant que la majorité des internautes se fient aux avis clients avant d’effectuer un achat.

La livraison à domicile a le vent en poupe. Il s’agit là d’un argument supplémentaire pour les professionnels de l’automobile afin de rassurer les clients. Ce service n’est pas nouveau, à l’instar de Vivacar, qui avait déjà intégré la livraison à domicile dans ses offres de leasing (LOA).

Un soutien aux distributeurs automobiles

Les offres constructeurs

Surstock de véhicules ! Pour aider les distributeurs à relancer la vente automobile et écouler les volumes de voitures présents sur les parcs automobiles, les constructeurs ont adopté une politique promotionnelle agressive. Les offres fleurissent depuis le déconfinement : loyers offerts, remises importantes, garanties offertes…

Seat, par exemple, espère générer des leads et amener du trafic dans son réseau en lançant son offre « Payez en 2021 », une offre en LLD (location longue durée) sur 36 mois et 30000 kilomètres pour les particuliers sur un véhicule en stock, exonérée des 6 premiers loyers. En parallèle, le constructeur propose des remises allant de 3500 à 6000 euros sur ses véhicules en stock.

Dans le même esprit, Ford a lancé « Esprit libre », une offre avec 3 mensualités offertes, suivies de 3 mensualités différées, soit 6 mois de tranquillité pour un client particulier pour l’achat d’un véhicule en stock.

Fiat, avec « Contrat Optimisme », propose pour tout financement signé et commande passée avant fin mai un démarrage des mensualités en 2021. L’offre est, de plus, compatible avec un financement à taux 0% sur 36 mois. À cela, le constructeur ajoute une garantie 10 ans ou 100 000 kilomètres.

Les constructeurs Kia, Opel et Peugeot suivent la même ligne en proposant les 3 premières mensualités offertes pour toute signature de financement.

L’offre Citroën « Move in France » propose le report de deux mois de la première mensualité, et y ajoute des services comme l’extension de garantie pendant un an (soit trois ans de garantie ou 60 000 kilomètres), la livraison du véhicule à domicile offerte sur des véhicules en stock.

Renault a opté pour des ventes flash entre le 11 et le 31 mai sur des véhicules disponibles, avec un financement en LLD, entretien et garantie inclus ; et pour la souscription d’un crédit un paiement différé de la première mensualité en septembre.

Le soutien d’autres acteurs

Si les initiatives des constructeurs sont nombreuses, ils ne sont pas les seuls à apporter leur soutien aux professionnels de l’automobile. Les distributeurs peuvent également compter sur d’autres acteurs de la filière.

CGI FINANCE, le leader du financement indépendant en France, a lancé une stratégie d’accompagnement des ses partenaires distributeurs en proposant des reports de mensualités à leurs clients allant de 3 à 6 mois pour le début de la période de LOA (3 mois sans apport, 6 mois si apport). Ces reports donnent une sérénité aux acheteurs dans une période un peu stressante.

De son côté, l’infomédiaire Zoomcar soutient la reprise d’activité des professionnels en leur permettant de publier des annonces sans limite de volume durant une certaine période. Tout distributeur souscrivant à un pack mensuel pourra publier autant d’annonces qu’il le souhaite. Une offre qui pourrait profiter à près de 1200 clients sur le territoire français.

L’accélération du digital pendant le confinement : vers le 100% online ?

Si l’on doit retenir un effet positif du confinement sur la filière automobile, c’est bien l’essor de la vente et des services en ligne.

La multiplication des « stores »

Sur Citroën Store, chaque client peut désormais commander un véhicule neuf. Il bénéficie de l’estimation de reprise de son ancien véhicule et peut simuler une LOA. L’acceptation du financement est faite en ligne et un premier délai de livraison est annoncé. Des conseillers restent à disposition des clients en live chat à tout moment. Citroën a d’ailleurs ouvert lundi dernier, uniquement sur internet, les précommandes de son nouveau véhicule électrique Ami. L’achat peut ainsi être réalisé sur les sites du partenaire Fnac Darty ou sur des applications dédiées. Un parcours d’achat client 100% online est proposé.

Peugeot vient de lancer Peugeot Store, son site de vente 100% en ligne. Les clients peuvent choisir, comparer, réserver et acheter un véhicule. La livraison du véhicule se fait, quant à elle, dans le point de vente le plus proche ou au domicile du client.

DS Automobiles élargit son programme « DS Commande en ligne » à toute sa gamme de véhicules. Le processus de commande est désormais entièrement digitalisé.

Volvo vient également de lancer « Volvo vient à vous », un service de commande en ligne. Pour le moment, il ne s’applique que sur certains modèles de la gamme selon les pays.

Les services sans contact

Ford a innové dans la livraison sans contact entre salariés et clients. Celle-ci s’appuie sur l’application FordPass permettant au client de verrouiller et déverrouiller son véhicule à distance. Ainsi, après avoir été désinfecté, le véhicule est livré à domicile avec un jeu de clé laissé dans la boîte à gants. Le client peut alors récupérer son véhicule en le déverrouillant depuis l’application.

Chez Ford, le client peut donc faire réaliser sa révision sans contact, et chez Volvo la solution est Video Check. Le client dépose son véhicule en concession ou le fait récupérer à son domicile. Le mécanicien fait une vidéo des travaux réalisés pour la révision ou des réparations à effectuer sur le véhicule, puis envoie le compte-rendu au client.