Blog Vivacadémie

Tu souhaites lancer une campagne payante sur Internet pour avoir plus de visibilité ? Des journées portes ouvertes sont programmées ? Tu voudrais apparaître sur Google devant tes concurrents ? Que de bonnes raisons pour te lancer dans le référencement payant. Mais avant de commencer il faut maîtriser quelques aspects du marketing digital pour réussir une campagne.

Google Ads

1 – Un objectif commercial tu te fixeras !

Quel est l’objectif de ta campagne Google Ads ? Notoriété ? Réservation d’un essai ? Formulaire de contact ? Il faut vraiment te poser la question avant de commencer une campagne. Etablis la valeur monétaire d’un lead pour pouvoir calculer le retour sur investissement.

2 – Un site web rapide et adapté aux mobiles tu auras !

Il faut être sûr que ton site web se charge rapidement, que les pages sont adaptées aux mobiles. Travaille tes landings pages (contenu, formulaires, numéro de téléphone…) avant de lancer une campagne Google Ads.

3 – Une liste de mots clés tu étudieras !

Sur quels mots clés te positionner ? Etudie ce que font tes concurrents,  utilise l’outil de « planification de mots clés sur la console ». N’achète pas de mots clés « seuls » ou trop génériques, travaille la longue traîne. Exemple : « Renault Clio occasion Rennes ». Définis des coûts par clic assez bas pour commencer.

4 – Les conversions, sur Google Ads tu traqueras !

Tout site web digne de ce nom dispose d’un système de web analyse. La plus connue et la plus utilisée est Google Analytics. Cet outil te permet de connaître le nombre de visites, de visiteurs, les pages vues, etc… Grace à cet outil, tu peux également traquer les formulaires remplis ou tout objectif que tu juges important pour ton site web. Si ta solution de web analyse est en place et opérationnelle, alors tu la connecteras à Google Ads pour importer ces objectifs dans tes campagnes.

5 – De prudence tu t’armeras !

Si tu t’es fixé un budget quotidien de 50€ pour ta ou tes campagne(s) alors commence par 25€. Soit prudent une campagne SEA mal paramétrée consommera tout ton budget en un clin d’œil. En effet Google peut s’autoriser  à dépenser deux fois plus de budget sur une journée. Consulte cette page pour bien comprendre le mécanisme : https://bit.ly/2Xkog5M

6 – Des annonces de qualité tu rédigeras !

Capture-768x348

L’annonce (ou le texte) qui apparaît dans les résultats Google avec l’encart annonce doit être rédigée avec le plus grand soin. De sa qualité dépendra l’engagement. Utilise les derniers formats proposés par Google. Insère un CTA (call to action par exemple : « profitez, découvrez… »). Cette annonce doit pointer sur la landing page la plus en adéquation possible avec le mot clé saisi par l’internaute. Pour rappel la qualité de l’annonce entre en compte dans le système de mises aux enchères.

7 – Tes campagnes Google Ads tu Géolocaliseras !

Avant de lancer ta campagne, vérifie que tu as bien accès à ta fiche annuaire Google (Google My Business). Ainsi tu pourras connecter cette fiche à ton compte et apparaître plus facilement dans les résultats Google géo localisées (dans google map, en dessous de ton annonce…). Enfin si tes concessions sont par exemple dans les Hauts de France, pense bien à exclure les régions où tu ne souhaites pas diffuser tes annonces. Par défaut c’est « toute la France » qui sera activée et ton budget pourrait alors être consommé en un rien de temps.

8 – Toutes les options tu utiliseras !

Il est important d’utiliser tous les « gadgets » que te propose la console, toutes les formes d’extensions d’annonces (appels, liens annexes, accroches…), les ajustements d’enchères en fonction des appareils, régions, audience… Il existe également un menu « Recommandations ». N’hésite pas à y jeter un coup d’œil régulièrement pour voir les optimisations que tu peux apporter à tes campagnes.

9 – Du suivi au quotidien tu effectueras !

Une fois que tout est en place et que tu es fier de toi, ne te repose pas sur tes lauriers. Il te faudra être vigilant, surtout au début car une console n’ayant pas d’historique peut se comporter de façon étrange. Ajuste tes enchères sur les mots clés tous les jours. Vérifie que tes annonces se diffusent, que tes campagnes convertissent… C’est un travail de fourmi et la vigilance est de mise. Les budgets engagés dans les campagnes payantes sur Internet sont souvent élevés.

10 – D’un expert tu t’entoureras !

Si en lisant les 9 premiers commandements, tu te dis « waouh ! Je n’ai rien compris ! », alors ne te lance pas aveuglément dans une telle aventure. La gestion de campagnes payantes est le travail d’un Trafic Manager. Si tu as les ressources en interne ou du budget pour consulter une agence, je te conseille de te faire accompagner. Néanmoins la formation reste un impondérable et VIVACADEMIE te permettra d’acquérir toutes les compétences nécessaires pour piloter sereinement tes campagnes, voir les mener toi-même !