Blog Vivacadémie

En Europe, le concurrent chinois d’Amazon, Alibaba, n’a pas encore le succès et la notoriété de l’américain. Logique, Alibaba préférant se concentrer sur son marché principal, déjà suffisamment important. Et avancer, lentement mais sûrement, ses pions sur l’échiquier, à l’image de ses Hubs qui commencent à fleurir sur le Vieux Continent.

Mais s’il est un domaine où Alibaba ne veut pas se faire distancer, c’est bien l’automobile. Le site de e-commerce a déjà mené dans le domaine des collaborations fructueuses. Comme lorsque Renault a choisi, pour s’implanter en Chine, de commercialiser quelques-uns de ses modèles sur le célèbre site. Ce qu’Amazon fait également comme on a pu le voir en France, via un partenariat avec SEAT.

Alibaba et l'automobile

Alibaba et l’automobile : bienvenue à bord!

L’annonce est passée assez inaperçue chez nous, mais elle est bien le signe de l’accélération d’Alibaba dans l’automobile. L’Intelligence Artificielle développée par Alibaba A.I. Labs, sa division spécialisée dans la recherche sur l’intelligence artificielle, va s’inviter prochainement à bord des Audi, Honda et Renault vendues en Chine. A l’image d’Alexa, qui est déjà présente à bord de certains véhicules, Tmall Genie Auto, l’assistant vocal connecté d’Alibaba, arrivera à bord de certains modèles de ces constructeurs avant la fin de l’année. Renault a même annoncé, à cet effet, la commercialisation d’une série spéciale de son nouveau crossover K-ZE, véhicule conçus spécifiquement pour la Chine.

Tmall-Genie-Auto

Tmall Genie Auto permettra à l’automobiliste d’avoir accès à des applications, informations et des services via la commande vocale. Parmi eux : recherche d’un restaurant, réservation d’une séance de cinéma, commande et suivi de produits via le site alibaba.com…

Et ce n’est qu’un début…

Mais ceci ne sera qu’une première étape. Car Alibaba cherche à développer une interface entre l’assistant, les constructeurs et leurs réseaux de distribution. Ainsi, par la suite, il sera possible de prendre rendez-vous pour l’entretien de son véhicule ou même recevoir, directement à bord du véhicule, une offre commerciale intégrant par exemple une reprise du véhicule! De quoi passer commande de son futur véhicule à bord… de sa voiture!

Autre innovation : Alibaba va créer une plate-forme en ligne où des développeurs pourront proposer de nouvelles applications embarquées. Ces applications, si elles sont sélectionnées, intégreront l’interface Alipay et seront disponibles à bord via la mise à jour automatique. A date, ce partenariat entre Alibaba et les constructeurs cités n’est conclus que pour la Chine. Mais il n’est pas impossible de voir arriver ces services connectés à bord de nos véhicules, si le succès est au rendez-vous!

Via Alibaba, Renault.